Vincent Poignonnec est franchisé d’Ewigo Brest (29)

Vincent Poignonnec est franchisé de l’enseigne d’agences automobiles Ewigo à Brest depuis trois ans. Pour Toute la Franchise, il a accepté de revenir sur la gestion de la crise sanitaire par l’enseigne.

Il répond aux questions de Toute la Franchise.

Comment votre franchiseur vous a accompagné et vous accompagne pour faire face à la crise ? 

Dans un premier temps, une communication interne (mails, visio, appels …) intense et quasi-instantanée au fil de l’évolution de la situation et des annonces gouvernementales a été mise en place. Ensuite, le réseau a proposé un suivi hebdomadaire de groupe par visio, et des appels individuels. Les équipes d’Ewigo se sont assurées de la bonne compréhension et mise en place de toutes les mesures d’urgence (gestion des charges, de la trésorerie, accès aux aides …). L’enseigne nous a également proposé le report de nos royalties en cas de difficulté de trésorerie. 

Nous avons bénéficié de nouveaux outils 100% numériques pour permettre le maintien d’une partie de l’activité malgré le confinement. Plus largement, l’écoute dont a fait preuve l’intégralité de l’équipe a permis d’aborder plus sereinement la situation. Le réseau fait vraiment son maximum pour nous permettre de tenir le cap dans cette période exceptionnelle.

Comment jugez-vous la réactivité de votre franchiseur dans cette situation exceptionnelle ? 

Parfaite. 

Pensez-vous que faire partie d’un réseau est un avantage pour faire face à ce type de situation ? 

Oui, c’est assurément un avantage. Je n’aurai pas bénéficié de tous les éléments listés plus haut hors du réseau. 

Comment envisagez-vous et préparez-vous la sortie de crise ? 

Deux hypothèses sont à envisager : 

  • Soit nous bénéficions d’un effet de report de l’activité car une part conséquente des projets de vente et d’achat de voiture vont être concrétisés par les Français. Auquel cas l’impact de cette crise sur le long terme sera relativement minime (nous concernant bien sûr). 
  • Soit cette crise bloque totalement les consommateurs qui mettront en stand-by leurs projets pour une durée indéterminée. Cela rendrait naturellement plus complexe notre redémarrage. 

Dans les deux hypothèses, depuis le début de la crise, nous faisons notre maximum, réseau comme franchisés, pour assurer notre disponibilité et maintenir le niveau de nos services.

8 juin 2020