Ludovic Lasne est franchisé de l’agence Ewigo Bordeaux Thiers (33)

Ludovic Lasne est franchisé Ewigo à Bordeaux depuis juillet dernier. Pour Toute la Franchise, il explique comment s’est organisé le réseau pour faire face à la crise et permettre à ses franchisés de garder la tête hors de l’eau. Le chef d’entreprise bordelais expose également sa vision de la sort de crise. 

Il répond aux questions de Toute la Franchise.

Toute la Franchise : Comment votre franchiseur vous a accompagné et vous accompagne encore aujourd’hui pour faire face à la crise actuelle ?

La franchise a été présente dès le premier jour. Des réunions en visio bihebdomadaires ont été mises en place. Elles ont été organisées avec l’ensemble du réseau afin de nous informer dans un premier temps sur les différentes mesures à prendre afin de protéger nos salariés et nos entreprises. Les orientations et recommandations ont permis de prendre les bonnes décisions et de rentrer en contact avec nos banques, experts-comptables et avocats. Nos salariés ont également été informés des mesures prises et des protections qui étaient mises en place. La franchise nous a même permis d’anticiper certaines décisions grâce aux sources fiables par lesquelles les informations arrivaient. 

Ces réunions bihebdomadaires étaient organisées en deux parties. La première permettait de répondre aux problématiques précisées ci-dessus. La seconde partie s’est très vite orientée vers les solutions afin de répondre à cette situation exceptionnelle. En quelques jours uniquement, une solution simple totalement digitalisée a permis de se projeter vers un outil où nos clients intégraient les informations utiles à la mise en ligne de leurs véhicules, lorsque ces derniers répondent à notre cahier des charges rigoureux et limpide. Cette ligne n’a pas évolué d’un bémol pour le confort et la satisfaction de nos clients. La sécurisation des réservations se faisant également par un compte séquestre, outil indispensable afin de sécuriser les transactions. 

Les premiers mandats ont ainsi pu être signés et des réservations se sont déclenchées, ce qui a permis de préserver une dynamique, certes moins élevée mais toujours présente. 

Ces réunions étaient entrecoupées dans la semaine de visio-apéro ce qui a également permis de se retrouver dans des conditions plus ludiques mais tout autant fédératrices! 

Comment jugez-vous la réactivité de votre franchiseur dans cette situation exceptionnelle ? Elle a été exemplaire depuis le 1er jour. En complément des réunions mises en place, un suivi individuel a été instauré afin de personnaliser les réponses et recommander les agences les plus fragiles. 

Pensez-vous que faire partie d’un réseau de franchise comme ewigo est un avantage pour faire face à ce type de situation ? 

C’est l’une des raisons pour laquelle j’ai souhaité faire partie d’un réseau humainement solide et structurellement compétent. Aujourd’hui, je ne le regrette pas ! Je peux me rendre compte qu’en cette situation unique, l’ensemble de la tête de réseau a répondu très rapidement de façon très professionnelle et très humaine. Une structure seule n’aurait pas eu ce soutien indispensable en cette période. 

Comment envisagez-vous et préparez-vous à la sortie de crise ? 

Les solutions sont en cours de réflexion et elles sont nombreuses. La gestion de la sortie de crise se fera sur des temporalités différentes, une bonne solution pour se projeter vers le moyen et long terme. La première étape sera la mise en place d’opérations spécifiques locales en lien avec nos commerçants de proximité, une refonte de notre communication au sein de nos agences qui était également prévue à cette période et qui arrive au bon moment. En même temps, des solutions de règles sanitaires strictes seront organisées avec certaines sociétés spécialisées afin de sécuriser l’ensemble de nos rendez-vous clients, que ce soit pour une estimation, une présentation ou une livraison. 

La seconde étape sera le développement et l’optimisation des nouveaux outils digitaux permettant ainsi de répondre à de nouvelles attentes clients et une évolution du comportement d’achat, accéléré par la situation actuelle. L’horizon pourra donc s’éclaircir si l’ensemble des mesures et des décisions sont appliquées de façon uniforme. Les franchisés ont su répondre de façon unanime à cette situation. Nous devrions donc en sortir grandi !

20 mai 2020