Aujourd’hui, c’est désormais chose possible, des malfaiteurs peuvent voler votre voiture sans effraction !

Depuis quelques années maintenant, de nouvelles techniques de vol ont vu le jour. Les voleurs regorgent d’ingéniosité. Après le car-jacking qui consiste à user de la force afin de faire sortir de son véhicule le conducteur afin de voler les clés et le home-jacking qui consiste à pénétrer dans le domicile du propriétaire du véhicule convoité afin de lui subtiliser les clés et de repartir au volant, le mouse-jacking sévit dorénavant et représenterait jusqu’à 70% des véhicules volés. 

Pour devenir “mouse-jacker”, nul besoin d’être MacGyver. Cette technique fait appel à des dispositifs de piratage que n’importe quel voleur peut se procurer sur Internet pour à peine quelques centaines d’euros. Généralement, le voleur attend le moment où vous verrouillez votre véhicule à distance afin d’intercepter le signal des clés, de se l’approprier, ou encore de contourner le système antidémarrage via la prise de diagnostic.

De nombreux véhicules sont la cible étant donné la généralisation des systèmes électroniques. 

De plus, sans infraction, les assureurs ont longtemps rechigné à prendre en charge ce type d’incident.

Néanmoins, les choses ont récemment évolué. Désormais, expertise à l’appui, les assurances commencent à indemniser l’assuré en cas de vol électronique. Cet effort est la résultante d’une jurisprudence de 2017. La Cour d’Appel de Versailles a considéré que l’assureur est tenu de garantir le vol, même sans effraction apparente, car un véhicule peut aujourd’hui être ouvert et conduit sans être forcé, ni dégradé. Ils rappellent aussi qu’il n’appartient pas à l’assuré de démontrer à l’assureur comment l’auto a été dérobée.

Toujours est-il qu’il est préférable de vous éviter autant de tracas. Comment ? 

En utilisant certaines précautions afin de compliquer l’action du voleur. Il est donc conseillé de vérifier que votre véhicule soit bien fermé. Il faut entendre le « clic ». Une des méthodes des voleurs est parfois d’empêcher la fermeture du véhicule en brouillant la fréquence. Ensuite, il est également possible d’installer un traqueur pour géolocaliser son véhicule en cas de vol. Faire tatouer les vitres également peut compliquer la revente (recel) du véhicule. Enfin, les forces de l’ordre suggèrent le retour de la bonne vieille canne antivol en acier. Elle vaut moins de 50 euros et bloque redoutablement l’utilisation du volant et donc du véhicule.

L’observatoire Ewigo décrypte pour vous l’actualité et les tendances de l’industrie automobile.
Avec plus de 6.000 ventes réalisées par an, Ewigo est l’intermédiaire de confiance incontournable qui commercialise pour le compte de particuliers leurs véhicules d’occasion.

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ?

 Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules