Les 5 questions à se poser avant de se lancer en franchise. 

L’été touche à sa fin et la rentrée pointe le bout de son nez. Avec elle, son lot de questionnements comme tous les ans et peut-être pour vous, salarié, ceux de quitter dans un futur plus ou moins proche votre poste pour vous lancer dans l’aventure de l’entrepreunariat. 

Devenir son propre patron est une idée séduisante pour beaucoup mais elle n’est pas à la portée de tous. Pour autant, il existe une voie plus sécurisante afin de se lancer : la franchise.  Mais choisir d’intégrer un réseau ne s’improvise pas. 

L’Observatoire Ewigo vous livre ici, les points que vous devriez soulever avant de vous décider !
 

  1.  Avez-vous mesuré ce que représentait une création d’entreprise ?

Sur le papier l’idée est tentante : devenir son propre patron. Néanmoins, en pratique, la  réalité n’est pas exempte de responsabilité ! 

Ainsi, beaucoup semblent négliger l’impact sur la vie personnelle que ce type d’entreprise peut avoir. Si vous êtes en couple et que vous avez une famille, il faut s’assurer que votre entourage pourra vous soutenir dans ce projet. 

En créant votre entreprise, il y a des paramètres financiers à prendre en considération afin de ne pas vous mettre vous et votre famille en danger. Vous devez, par conséquent, vous poser certaines questions comme celles de savoir si vous pourrez le temps du démarrage de votre activité disposer de suffisamment de fonds afin de pouvoir subvenir à vos besoins. 

Enfin, essayez de déterminer si vous aurez les compétences que requiert tout chef d’entreprise : 

  • savoir manager une équipe

  • de bonnes compétences commerciales

  • savoir prospecter afin de développer son business
     

  1.  Pourquoi opteriez-vous pour la franchise ?

Vous avez pris votre décision. Vous voulez vous engager dans la création d’entreprise. Se pose alors une autre question. Selon quelles conditions ?

Depuis quelques années, un système est tendance. Avec plus de 70 000 franchisés en France, la franchise est une méthode qui permet à un indépendant d’entreprendre plus rapidement et d’optimiser ses chances de succès, en profitant de l’expérience, du savoir-faire et de la notoriété d’une enseigne. Il s’agit d’une vraie opportunité afin de créer son entreprise tout en étant accompagné.

Si la franchise apporte énormément d’avantages (le franchisé reste indépendant juridiquement, il bénéficie de la force du réseau et de l’assistance du franchiseur), il demeure en contrepartie des engagements que tout franchisé doit s’engager à respecter. 

Ainsi, lorsque vous souhaitez vous engager en franchise vous devez avoir à l’esprit qu’en tant qu’ambassadeur de l’enseigne vous serez engagé à respecter le concept global de la franchise et à adhérer à 100% à l’esprit de la marque. Par ailleurs, vous serez amené à vous acquitter de droits d’entrée et de redevances en échange des services que la franchise vous dispensera.  

Une fois que vous avez intégré ce principe de contrepartie au sein du système de la franchise, il vous revient alors de vous demander si ce mécanisme vous convient. En effet, bien qu’indépendant en tout point, vous serez amené, afin de bénéficier de la force de la franchise, de travailler en réseau, d’échanger avec d’autres semblables (chefs d’entreprises du réseau ainsi que de partager votre expérience. 

Par conséquent, en intégrant une franchise, vous devez être prêt à consacrer du temps à l’enseigne que vous allez rejoindre. Il s’agit en effet, globalement, d’un travail d’équipe afin de créer une vraie synergie de réseau

 
  1.  Le concept de la franchise que vous envisagez d’intégrer vous correspond-t-il vraiment ? 

La franchise est une façon d’entreprendre et en son sein, il existe une multitude de concept de franchise que vous pourriez intégrer. 

Par conséquent, vous devez également vous interroger sur vos affinités et votre intérêt pour le concept de franchise que vous souhaiteriez intégrer. En effet, comment consacrer autant d’énergie à ce projet sans un minimum d’attraits ?

Au delà de vos accointances, il demeure la question des perspectives d’évolution du concept en question et du développement du réseau. 

 
  1.  Les conditions financières rencontrent-elles vos capacités – les conditions contractuelles vous paraissent-elles convenables ?

Vous avez décidé d’opter pour la franchise et vous avez même déjà choisi le concept dans lequel vous voudriez vous lancer. Pour autant, avez-vous anticipé les conditions financières et contractuelles de la franchise en question ?

Avez-vous budgété les coûts divers concernant les droits d’entrée, les royalties ou encore les redevances relatives à la publicité ? En fonction, il vous faudra déterminer le montant de votre investissement total et la rentabilité que celle-ci vous apportera.

Concernant le contrat de franchise, avez-vous pris connaissance de potentielles clauses d’exclusivité, des conditions de renouvellement de contrat de franchise ?

Votre contrat de franchise est-il agrémenté d’une zone d’exclusivité géographique ?

Toutes ces questions sont fondamentales afin d’envisager sereinement vos relations futures au sein d’un réseau de franchise. 

 
  1.  La franchise que je pense choisir m’offrira-t-elle l’accompagnement à la hauteur de mes attentes ?

Lorsque qu’un entrepreneur choisi de se lancer dans l’aventure de la franchise, il le fait très principalement dans l’optique de bénéficier d’un accompagnement particulier.

Ainsi, lorsque vous rejoignez un réseau de franchise vous devez pouvoir bénéficier d’une aide avant et après l’ouverture, durant l’exploitation, dans le recrutement de vos équipes, dans la recherche de votre local ou encore dans le montage de votre dossier financier. 

La franchise doit pouvoir vous dispenser une formation initiale. Par la suite, il faut se renseigner sur l’animation au sein du réseau. A quelle fréquence s’organise-t-elle  ?

Le réseau se doit de vous fournir une aide au quotidien pour la mise en place des actions stratégiques au sein de la franchise. Il doit également mettre à votre disposition des outils de reporting afin de suivre vos performances.
 

REJOIGNEZ LE RÉSEAU N°1 DES AGENCES AUTOMOBILES EN FRANCE : EWIGO
 

Le réseau d’agences Ewigo incarne la solution de référence pour l’achat et la vente de véhicules d’occasion. Les agences automobiles sont un maillon supplémentaire dans le parcours d’achat d’occasion. Ewigo est le réseau numéro 1 d’agences avec près de 80 agences en France et plus de 6.000 ventes par an. Il demeure aujourd’hui environs 200 territoires possibles pour l’implantation d’une franchise.  

Ewigo accompagne ses futurs franchisés dans leur création d’entreprise, la mise en place du business plan, le financement, la sélection du bon local, le management de l’équipe, la comptabilité et la gestion. Cela prend la forme d’une formation initiale sur la création de l’ entreprise (un outil de business plan, un dossier bancaire de plus de 50 pages, un état local de marché de plus de 40 pages), ainsi que d’une formation au métier pendant 3 semaines. 

Le franchiseur prend son rôle de formateur au démarrage de l’activité très au sérieux afin de maximiser les chances de succès.

Le réseau soutient également ses franchisés tout au long de leur activité : 

  • une équipe d’animation de réseau afin d’améliorer les performances en permanence ;

  • une commission de communication dédiée au développement de la notoriété de l’enseigne ;

  • d’un site internet du réseau relayant les informations concernant les différentes agences, les produits et services disponibles, l’activité du réseau ainsi que le blog de l’enseigne permettant de s’inscrire comme un influenceur et observateur sur son secteur d’activité ;

  • d’un intranet dédié au réseau et ses nombreuses rubriques (Manuel Opératoire de 300 pages, outil de prospection commerciale, aide à la communication, au recrutement, goodies, mailing, etc.) ;

  • d’une liste complète de fournisseurs agréés (financements, garanties mécaniques, etc.).
     

La tête de réseau s’emploie également à mettre en place des négociations groupées sur différents supports dont vous bénéficiez ensuite. 

Grâce à l’assistance de la franchise, le futur franchisé peut se concentrer davantage sur la gestion de son activité et sur l’augmentation de son chiffre d’affaires.

Vous êtes dynamique et avez l’envie d’entreprendre ? Vous avez la fibre commerciale et souhaitez animer une équipe ?  Vous avez un bon relationnel et l’esprit collectif ? 

Devenez franchisé EWIGO, afin d’intégrer un réseau Leader, performant et innovant.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur ewigo-franchise.com

Comment payer moins cher ses réparations chez le garagistes ?  

Aujourd’hui, beaucoup de personnes délaissent la voiture non pour des raisons écologiques mais pour des raisons financières. Selon certains, posséder une voiture coûte cher au quotidien et l’un des arguments avancés est le coût de l’entretien d’une voiture.

L’observatoire Ewigo va vous démontrer que ce poste de dépenses peut très aisément être modéré. Voici les 4 commandements vous permettant d’alléger la facture 😉 : 

 
  1. Bien choisir ton garage, tu t’emploieras.

D’un garage à un autre, le coût de certaines réparations peut passer du simple au double. 
S’il existe aujourd’hui comme pour de nombreux domaines, des comparateurs de prix en ligne, il demeure depuis “la nuit des temps de l’automobile contemporaine” des pratiques que bon nombre d’automobilistes connaissent. 

Il faut partir d’un principe assez banal : il est vrai que faire réparer sa voiture dans certains endroits en France peut coûter 10 % plus cher que dans le reste du territoire. En s’éloignant de simplement de quelques kilomètres d’une agglomération, vous pouvez ainsi économiser sur le montant total de la facture. 
Certains automobilistes profiteraient même de leurs congés afin de confier leur véhicule à un garage local qui pratiquerait des prix plus attractifs.  

A titre d’exemple, l’une des prestations les plus coûteuses comme les réparations liées à l’embrayage coûterait en moyenne chez un professionnel en région parisienne 1.257 euros contre 583 euros en Haute Vienne.  

 
  1.  Pour un garage mobile, tu opteras.

En plus d’être une solution très pratique, les garages dits “mobiles” s’avèrent également tout aussi économiques.  

Il s’agit en l’espèce d’un garagiste qui se déplace chez le particulier ou sur son lieu de travail afin d’y effectuer réparations ou révisions sur le véhicule de ce dernier. Si cette méthode permet d’économiser du temps, elle permet également au particulier de maîtriser les coûts de ce type d’intervention. En effet, la prestation se déroulant devant vos yeux, la transparence des prestations est ainsi garantie.  

Financièrement parlant également, vous n’avez plus à vous déplacer jusqu’au garage le jour du rendez-vous ou vous n’avez plus à poser une journée de congés afin de faire réviser votre voiture !
 

  1. Ton véhicule régulièrement tu entretiendras.

C’est bien connu, un véhicule bien entretenu connaît moins de pannes et le temps a moins d’emprise sur lui.

A cette fin, plusieurs vérifications ponctuelles sont à réaliser : 

  • les différents niveaux d’huile, de liquide de frein, de refroidissement et de direction assistée. Vous devez respecter les bons niveaux et choisir des produits adaptés et de qualité. Ne tardez pas à faire les changement également, dans certains cas cela peut entraîner l’oxydation de certaines pièces. 

  • les pneus, ainsi que le parallélisme des roues, doivent attirer votre attention afin d’éviter une usure rapide et précoce des pièces liées au système de suspension, dont le remplacement est coûteux.

  • n’attendez pas également le dernier moment avant de changer vos plaquettes de freins car cela peut impacter vos disques de freins et la facture s’avèrera à ce moment là très salée ! Il est recommandé de changer les plaquettes tous les 30 000 km. Le type de trajet au quotidien peut avoir son importance. Ainsi, faire beaucoup d’agglomération avec des arrêts fréquents fatigue plus facilement le système de freinage. 

 
  1. La garantie constructeur, tu conserveras.

Si vous avez encore la chance de bénéficier de la garantie constructeur sur votre véhicule, vous bénéficiez d’une prise en charge de la part du constructeur sur d’éventuelles réparations qui est loin d’être négligeable. Mais pour pouvoir en profiter, vous devez réaliser les révisions et opérations d’entretien préconisées pour votre véhicule par le constructeur, utiliser des pièces dites d’origine constructeur ou de qualité équivalente lors d’éventuelles réparations ainsi que respecter de manière globale les préconisations du constructeur et le carnet d’entretien.
Bien entendu, ces réparations doivent être réalisées par un professionnel agréé. 

Avec plus de 6.000 ventes réalisées par an, Ewigo est l’intermédiaire de confiance incontournable qui commercialise pour le compte de particuliers leurs véhicules d’occasion. Cet interlocuteur vous conseille également dans votre projet d’achat ou de vente de véhicules d’occasion en tenant compte de vos attentes et de vos besoins. Ils sauront vous guider et vous accompagner afin que vous réalisiez la meilleure transaction.

Comment bien assurer sa voiture d’occasion ?

 

Vous avez enfin acheté votre nouvelle auto…et elle est d’occasion. Vous êtes fin prêt à prendre le volant mais avez-vous pensé à l’assurer ? Et comment ?

Assurer votre voiture d’occasion est obligatoire. Il est donc nécessaire d’étudier les différentes offres et de connaître les garanties les plus adaptées pour couvrir votre voiture d’occasion. Le type de véhicule et sa valeur servent à indexer la prime d’assurance que vous devrez régler. A l’inverse d’un véhicule neuf, une voiture d’occasion doit bénéficier d’une couverture prenant en compte des facteurs différents, comme l’ancienneté sur la route par exemple.

Plus une voiture, même d’occasion, est récente, plus elle doit faire l’objet d’une assurance adaptée. 

En fonction du taux de vétusté, il faudra opter pour une assurance auto au tiers, intermédiaire ou tous risques. La cote du véhicule à l’argus d’assurance automobile est alors utilisée afin de calculer la prime d’assurance. 

La date de première mise en circulation, le kilométrage ou encore le type de carburant utilisé sont les critères qui permettront de déterminer la cote de l’argus. 

Si la valeur de la voiture d’occasion doit vous guider afin de choisir le niveau d’assurance adéquat, deux autres critères doivent également être pris en compte : l’usage et le stationnement du véhicule.  En effet, afin de choisir l’assurance de sa voiture d’occasion, il faut s’intéresser à l’utilisation que vous allez en faire. Si ce véhicule est destiné à vos trajets domicile-travail, les risques d’avoir un accident sont moins élevés que d’utiliser ce véhicule pour des longs trajets par différents conducteurs par exemple. Enfin, le mode de stationnement est également déterminant. Plus le véhicule stationnera  dans un cadre sécurisé (garage, parking surveillé), plus l’assurance pourra être la plus simple possible (une assurance “au tiers” par exemple) car il sera moins exposé aux risques.

Pour finir, quoi que vous décidiez au final, il vous faudra soit résilier, soit transférer, soit modifier votre assurance automobile en cas de cession si vous êtes le vendeur. 

Si vous êtes l’acheteur de ce véhicule d’occasion, avant même de signer l’achat de votre nouvelle voiture d’occasion, il est conseillé d’en informer votre assurance. Vous disposerez d’un mois après l’achat pour leur fournir la carte grise, le certificat de cession, mais aussi le changement de nom de propriétaire à la préfecture. 

Avec plus de 6.000 ventes réalisées par an, Ewigo est l’intermédiaire de confiance incontournable qui commercialise pour le compte de particuliers leurs véhicules d’occasion.

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de votre véhicule d’occasion, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ?

Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules

Un nouvel outil gouvernemental au service des automobilistes français.

Après un été 2019 rythmé par les épisodes caniculaires et perturbé par la restriction de la prime à la conversion, le Gouvernement Français met en place un véritable outil permettant aux français d’étudier les différentes options dans leur souhait de changer de véhicule. Tout ceci, dans la volonté de les accompagner à choisir un véhicule plus propre. 

Nouveau portail d’information au public initié par le ministère de la Transition écologique et solidaire, le site « je change ma voiture » a pour vocation de permettre à chaque individu de mieux appréhender l’usage de leur véhicule et ses consommations annuelles, principalement en carburant. Il fournit de plus un ordre de grandeur du bénéfice économique et environnemental réalisé grâce à l’achat d’un véhicule plus propre. 

Afin de mettre en oeuvre la simulation, il suffit de saisir l’immatriculation de son véhicule, de renseigner le kilométrage annuel parcouru et de donner des renseignements sur ses habitudes de conduite. Une estimation du budget carburant est proposée ainsi qu’une simulation des économies réalisables en cas de changement de véhicule. Le résultat tient compte du bonus écologique. 
En plus d’être ludique et facile à prendre en main, cet outil recense également en parallèle au niveau national et local les aides accessibles au contribuable français pour l’achat de ce nouveau véhicule : prime à la conversion, aides des régions ou des départements. 
Lorsque la personne qui souhaite obtenir des informations a terminé de livrer ses renseignements, un tableau apparaît reprenant les données de son véhicule, en les confrontant avec des candidats pertinents et des motorisations différentes. 

Le simulateur donne aussi le coût total de possession annuel (qui intègre le prix d’achat du véhicule, bonus déduit, ainsi que les coûts de carburant/recharge, assurance et entretien). 

Autre intérêt de ce simulateur, il renvoie vers le site de l’Ademe, avec un catalogue de véhicules comparant les informations du bonus écologique, des consommations d’énergie, des rejets de CO2 et des polluants.

Le réseau d’agences automobiles Ewigo est un acteur incontournable sur le marché de la vente et de l’achat de voitures d’occasions. Les agents de ce réseau vous accompagneront dans votre choix en tenant compte de vos attentes et de vos besoins.

L’accompagnement Ewigo vous permet de prendre une décision rapide dans les meilleures conditions. 

Nous vous proposons également une recherche personnalisée afin de répondre à vos attentes.  Nous avons une offre complète de véhicules. Vous trouverez forcément la voiture de vos rêves.

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ?

Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules

Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/agences

Un malus automobile durci en 2020. 

Le malus automobile dit malus écologique est une taxe sur le certificat d’immatriculation. A l’occasion de l’achat d’un véhicule elle est facturée si le véhicule émet  du dioxyde de carbone dépassant un taux fixé par l’article 1011 bis du code général des impôts (CGI). 

Il a été instauré en 2008 dans le cadre du système  bonus-malus écologique afin de renouveler le parc automobile français dans un objectif de protection de l’environnement. Il s’agit également d’une manne pour les finances publiques françaises. En 2016 il avait rapporté 265 millions d’euros et, en 2017, 352 millions d’euros. Concernant les chiffres de 2018, on estime le montant à 559 millions d’euros pour l’Etat Français. 

La tendance ne semblera pas s’inverser pour 2020. Avec les nouvelles normes d’homologation attendues pour l’an prochain, une révision du dispositif est très probable.
En effet, aujourd’hui, tous les véhicules doivent passer par la procédure WLTP avant de débarquer sur le marché. Ce protocole se veut plus proche des émissions réelles des véhicules. Or, ce niveau de rejet de CO2 est déterminant dans l’évaluation du malus. Ainsi, si on compare avec la norme actuelle, cela entraînerait une hausse de 25% du niveau affiché de ces émissions de CO2. 

En appliquant purement et simplement ce barème, 90 % des véhicules neufs vendus en France devraient supporter ce malus.

Deux exigences s’affrontent ici. La volonté de maintenir des objectifs en termes de réduction des émissions de CO2 et l’importance de supporter le marché de l’automobile sans le pénaliser davantage. 

Vous vous sentez perdu avec toutes ces normes relatives à l’industrie automobile ? L’observatoire Ewigo décrypte pour vous l’actualité et les tendances de l’industrie automobile. 

Les agences du réseau Ewigo vous accompagne également dans votre projet d’achat ou de vente d’occasion. Les agents de ce réseau vous accompagnent dans votre choix en tenant compte de vos attentes et de vos besoins. Ils sauront vous guider afin de réaliser pour vous la meilleure transaction. 

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet.
Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ? Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules

Mouse-jacking : 70 % des voitures volées le sont sans effraction ! Comment se prémunir ?

Aujourd’hui, c’est désormais chose possible, des malfaiteurs peuvent voler votre voiture sans effraction ! 

Depuis quelques années maintenant, de nouvelles techniques de vol ont vu le jour. Les voleurs regorgent d’ingéniosité. Après le car-jacking qui consiste à user de la force afin de faire sortir de son véhicule le conducteur afin de voler les clés et le home-jacking qui consiste à pénétrer dans le domicile du propriétaire du véhicule convoité afin de lui subtiliser les clés et de repartir au volant, le mouse-jacking sévit dorénavant et représenterait jusqu’à 70% des véhicules volés. 

Pour devenir “mouse-jacker”, nul besoin d’être MacGyver. Cette technique fait appel à des dispositifs de piratage que n’importe quel voleur peut se procurer sur Internet pour à peine quelques centaines d’euros. Généralement, le voleur attend le moment où vous verrouillez votre véhicule à distance afin d’intercepter le signal des clés, de se l’approprier, ou encore de contourner le système antidémarrage via la prise de diagnostic. 

De nombreux véhicules sont la cible étant donné la généralisation des systèmes électroniques. 

De plus, sans infraction, les assureurs ont longtemps rechigné à prendre en charge ce type d’incident. 

Néanmoins, les choses ont récemment évolué. Désormais, expertise à l’appui, les assurances commencent à indemniser l’assuré en cas de vol électronique. Cet effort est la résultante d’une jurisprudence de 2017. La Cour d’Appel de Versailles a considéré que l’assureur est tenu de garantir le vol, même sans effraction apparente, car un véhicule peut aujourd’hui être ouvert et conduit sans être forcé, ni dégradé. Ils rappellent aussi qu’il n’appartient pas à l’assuré de démontrer à l’assureur comment l’auto a été dérobée.

Toujours est-il qu’il est préférable de vous éviter autant de tracas. Comment ? 

En utilisant certaines précautions afin de compliquer l’action du voleur. Il est donc conseillé de vérifier que votre véhicule soit bien fermé. Il faut entendre le « clic ». Une des méthodes des voleurs est parfois d’empêcher la fermeture du véhicule en brouillant la fréquence. Ensuite, il est également possible d’installer un traqueur pour géolocaliser son véhicule en cas de vol. Faire tatouer les vitres également peut compliquer la revente (recel) du véhicule. Enfin, les forces de l’ordre suggèrent le retour de la bonne vieille canne antivol en acier. Elle vaut moins de 50 euros et bloque redoutablement l’utilisation du volant et donc du véhicule. 

L’observatoire Ewigo décrypte pour vous l’actualité et les tendances de l’industrie automobile. 
Avec plus de 6.000 ventes réalisées par an, Ewigo est l’intermédiaire de confiance incontournable qui commercialise pour le compte de particuliers leurs véhicules d’occasion.

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ?

 Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules

La notice parfaite avant tout départ en vacances par la route !

 
 
Le chassé croisé des vacances, c’est ce soir ! 
Tous les ans des milliers d’automobilistes français prennent la route pour les vacances, certains en juillet, d’autres en août. 

Juillettiste ou aoûtien, la checklist que l’observatoire Ewigo vous présente vaut pour tous. 

Prenez le temps de vous assurer que tout roule et bonne route ! 
 

Le contrôle de l’état général du véhicule 

Cela va de soit, il vaut mieux disposer d’une voiture en bon état de marche. Il y a des points principaux à contrôler avant tout autre chose  

  • Vérifier l’état général des niveaux : d’huile, de liquide de refroidissement, de liquide de frein, de liquide lave-glace et enfin d’essence ! 
  • L’état de vos pneus est également primordial. Ils doivent être d’un état correct (le témoin d’usure ne doit pas être visible). N’oubliez pas d’ajuster la pression de tous vos pneus (même la roue de secours). En effet, le sous-gonflage est responsable de la majorité des éclatements de pneus sur autoroute. Ainsi, la pression de vos pneus doit être supérieure de 0,2 à 0,3 bars à celle préconisée pour un roulage en charge.
  • Il faut également vérifier le niveau du liquide de frein. Celui-ci doit être le plus proche du maximum au possible. S’assurer qu’il n’y ait pas de fuite, vérifier l’état des plaquettes de frein ainsi que des disques. 
  • Pensez également à la date de la dernière vidange. Lorsqu’on sait qu’il est conseillé de la faire tous les 15.000 km, partir pour un long trajet peut avoir son importance. 
  • Vos amortisseurs doivent être opérationnels. Si un doute persiste, il est bon de les faire vérifier par un professionnel. 
  • Enfin, vérification des feux, propres, en bon état et qui fonctionnent. Ils sont très importants si vous roulez de nuit, mais également lorsque vous roulez de jour en cas de changement de direction, un clignotant défectueux peut être fatal. S’agissant des phares, il faut les régler correctement, grâce à la mollette située sur la planche de bord, surtout si le coffre de la voiture est très chargé.

 

On ne prend pas la route des vacances comme si on prenait la route du supermarché !

La route des vacances est synonyme de trajets longs et de route différente.

Le but est de rendre votre route confortable !

  • Fortement sollicitée, la climatisation est souvent une des choses les plus plébiscitée durant les périodes estivales, de vacances et de forte chaleur. Une voiture climatisée apporte un confort non négligeable durant ce long trajet de vacances. Un écart de 5 à 7 degrés comparé à la température extérieure est déjà suffisant pour avoir une sensation de fraîcheur. Elle doit être correctement entretenue et rechargée. 
  • Un impact sur le pare-brise peut considérablement gêner votre conduite mais c’est également en été qu’un petit impact peut devenir un gros problème en considérant la différence air froid climatisé et air chaud à l’extérieur qui peut l’endommager. Vigilance donc ! 
  • De manière générale assurez-vous d’une bonne visibilité : propreté des vitrages et des rétroviseurs. Vérifiez le bon fonctionnement des essuie-glaces et leur état. S’ils laissent des traces, c’est qu’il faut en changer.
  • Le soleil est votre ennemi ! Pensez à vous en prémunir le plus possible surtout durant ce long trajet qu’est la route des vacances. De ce fait, équipez-vous pour lutter contre le soleil : des lunettes de soleil, des rideaux pare-soleil, un brumisateur pour vous et vos passagers.
  • Pensez à prévoir une bonne vieille carte routière qui s’avérera très utile si votre gps est défectueux ou si la 4G vous fait défaut 😉 
  • Enfin, il est aussi conseillé d’emporter une bombe anti-crevaison et/ou une roue de secours en cas de pépin ainsi qu’une lampe de poche. 
 

Préparez votre itinéraire en avance afin d’éviter les mauvaises surprises.

  • Avant toute chose, choisissez la bonne heure de départ. Il est conseillé de voyager le soir avec des enfants par exemple. La voiture berce, paraît-il ! Evitez les heures de pointe pour ne pas vous retrouver bloqué dans les embouteillages et multipliez les pauses détente pour permettre à votre famille de se dégourdir les jambes.
  • Voyager en voiture en France comporte des règles qui ne sont pas forcément les mêmes chez nos voisins. Il existe de nombreuses restrictions de circulations différentes dans les pays de l’Union Européenne. Une vignette est obligatoire sur les autoroutes suisses, tchèques ou autrichiennes à titre d’exemple. Certaines villes comme Londres, Milan, Oslo ou Stockholm sont dotées d’un péage urbain. En France, une vignette Crit’Air est obligatoire pour circuler au coeur de certaines villes. Les véhicules diesel sont tout bonnement interdits à la circulation dans certaines villes européennes.
  • Le sens de circulation peut être différent également (c’est le cas du Royaume-Uni).
  • La vitesse autorisée peut également varier. En Pologne, par exemple, il est possible de rouler plus vite la nuit que la journée.
  • Il est à noter que dans certains pays, il est strictement interdit d’utiliser des applications comme Coyote ou alert radar Waze. C’est le cas en Suisse, en Autriche et en Irlande.

 

Pensez au confort de vos passagers, pour votre propre confort 😉 

  • Charger un coffre correctement vous permet certainement de ne pas avoir une voiture considérée comme dangereuse mais également de répartir équitablement le poids sur votre véhicule. Confort de route, place maximisée à l’intérieur de l’habitacle. Tout le monde vous remerciera ! Placez les valises les plus lourdes au fond et utilisez les sacs plus souples pour caler l’ensemble. Evidemment, ne rangez aucun objet volumineux sur la plage arrière au risque qu’ils ne se transforment en projectiles dangereux au premier coup de frein.
  • Vous avez pensé à tout, tout est sécurisé, vous partez en toute sérénité mais, mais… et vos passagers dans tout ça ? Encore plus les plus petits. Pouragrémenter votre trajet, prenez de quoi grignoter et boire, mais aussi de quoi occuper les plus jeunes notamment, comme des jeux, des CD ou DVD si vous possédez le matériel approprié.
  • Pour finir, aussi pressé que vous soyez d’arriver sur votre lieu de villégiature, pensez à toujours respecter les vitesses et les distances de sécurité, ainsi qu’à faire des pauses régulières – 15 minutes toutes les 2 heures environ. Mangez léger, buvez de l’eau ! 

Lorsqu’on part en vacances en voiture et que l’on emmène sa famille, il est nécessaire d’avoir une auto sûre et confortable (encore plus lorsqu’on parcourt de nombreux kilomètres).

Avant d’entreprendre ce voyage, c’est certainement le bon moment de changer d’auto. 

Les agences automobiles du réseau Ewigo sont une solution rapide et de confiance pour cet achat. 

Elles proposent un catalogue de véhicules dotés d’un historique limpide depuis l’origine. 

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ? Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules

 

Victime de son succès, le gouvernement décide de restreindre la prime à la conversion.

 

La charte Ewigo conduit à sélectionner des véhicules correspondant majoritairement aux nouveaux critères du décret pour la prime à la conversion.

 

Dimanche 14 juillet, 250 000 demandes de prime à la conversion avaient déjà été déposées. Un véritable succès donc, pour cette mesure qui a pour objectif d’accompagner les français dans leur changement de véhicules. 

Mais au début du mois de juillet 2019, la ministre des Transports, Elisabeth Borne a indiqué la nécessité de recentrer cette prime vers « les ménages les plus modestes » et les véhicules « vraiment plus propres ».  Marche arrière donc, sur une des mesures les plus populaires du gouvernement. Elisabeth Borne souhaite également “profiter de cette dynamique pour être plus exigeants sur les critères, par exemple pour supprimer les cas aberrants ». 

Les règles changent par conséquent. Un récent décret dispose des nouvelles conditions : 

 

  • exclusion des véhicules de plus de 60.000 euros.
  • les véhicules visés par cette aide devront afficher des émissions de CO2 inférieures à 117 grammes par kilomètre, contre un plafond de 122 grammes jusqu’ici.
  • exclusion des véhicules classés en vignette Crit’air 2 et immatriculés avant le 1er septembre 2019. Cela exclut donc tous les véhicules diesel immatriculés avant cette date. En revanche, les véhicules flex-fuel (qui peuvent utiliser plusieurs types de carburants) fonctionnant au superéthanol E85 seront favorisés. 
  • le montant de l’aide sera désormais en fonction du « revenu fiscal de référence par part » et « les différents niveaux de prime sont revus à la baisse à l’exception des véhicules les plus propres ». Exit donc le caractère imposable ou non du ménage. 

 

 

La prime pourra cependant toujours atteindre jusqu’à 5 000 euros pour les ménages les plus modestes qui veulent acheter une voiture hybride ou électrique.

 

Au sein du réseau d’agences automobiles Ewigo, vous avez la garantie de bénéficier de véhicules rigoureusement sélectionnés. 

Notre charte de qualité nous conduit à sélectionner nos véhicules de telle sorte que ces derniers correspondent majoritairement aux nouveaux critères du décret pour la prime à la conversion. 

En tant qu’intermédiaire, nos agences peuvent également vous accompagner dans le cadre de la demande de la prime à la conversion.

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ? Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules.

 

 

 

10 conseils pour acheter et vendre d’occasion en toute sérénité 👍

 

 

L’Observatoire Ewigo vous livre un dossier spécial sur les 10 points cruciaux permettant de vendre ou d’acheter son véhicule d’occasion dans les meilleures conditions. 

 

1) L’achat d’une voiture est un projet important : comme tout projet il demande à être préparé

Le plus important, avant de se lancer dans la recherche de la voiture idéale, est de réunir les (vos) critères et vos exigences. La marque, le modèle, le kilométrage, l’énergie et, bien entendu, une fourchette de prix correspondant à votre budget. Il faut aussi parfois choisir parmi les séries les plus fiables. Difficile de s’y retrouver lorsqu’on n’est pas féru de mécanique. Dans tous les cas, être conseillé sur cet achat permet d’éviter de faire certaines erreurs. 
Dernièrement, de nouvelles réglementations se sont multipliées.
Info, intox et idées reçues : autant d’éléments qui rendent votre choix pour votre nouvelle voiture, très compliqué.

Le réseau d’agences automobiles Ewigo est un acteur incontournable sur le marché de la vente et de l’achat de voitures d’occasions. Les agents de ce réseau vous accompagnent dans votre choix en tenant compte de vos attentes et de vos besoins.

 

2) Acheter un véhicule sans l’essayer c’est désormais possible avec Ewigo !

 

Un test sur la route s’avère déterminant afin de se faire une idée de l’état mécanique du véhicule : bruit du moteur, vibrations en accélération et décélération, souplesse du levier de vitesse et de la direction, voyants lumineux…Tester la tenue de route sur plusieurs types de route est souvent indispensable.
Organiser ce genre de rencontre avec un potentiel acheteur ou un potentiel vendeur est parfois très compliqué en termes de temps, de circonstances, d’éloignement géographique…sans parler des risques d’une rencontre qui peut mal tourner.

Les agences automobiles Ewigo réalisent ces essais dans les meilleures conditions et offrent ensuite un cadre serein afin de réaliser la transaction dans les meilleures conditions.  

 

 

3) Les questions-clés à poser lors de l’achat d’une voiture d’occasion

 

Il existe certaines questions clés à poser absolument au vendeur de la voiture afin d’être fixé sur l’état de votre potentielle acquisition. 
·      Quels étaient les types de trajets effectués ? Longs, courts, ou encore villes, campagnes ?
·      La consommation moyenne de carburant 
·      Le véhicule a-t-il déjà été accidenté ?
·      Manque t-il des éléments au niveau des équipements de la voiture ?
·      Les dernières réparations que vous avez effectuées ? Y a-t-il d’autres frais à prévoir ?
·      Pour quelle raison souhaitez-vous vendre votre voiture ?

 

Choisir les services d’une agence Ewigo facilite cette prise d’informations. Dans la mesure où cet intermédiaire a également posé ce genre de question au préalable au vendeur, le potentiel acheteur aura accès à toutes les informations nécessaires à sa prise de décision.

 

Par ailleurs, au sein d’Ewigo, un véhicule doit répondre aux critères qualitatifs définis par Ewigo afin de bénéficier de nos services. Le vendeur acceptant de soumettre sa voiture à notre charte qualité, l’acheteur est en confiance grâce au diagnostic objectif qui a été préalablement établi.

 

4) Examiner scrupuleusement le véhicule

 

Cela paraît évident, mais il est indispensable de passer du temps à examiner le véhicule. Beaucoup vous diront qu’il est préférable de programmer un examen en pleine journée ou par beau temps mais les conditions parfaites ne sont pas toujours au rendez-vous. 

Les services du réseau d’agences Ewigo sont des alliés de taille afin de réaliser un examen complet du véhicule. L’acheteur(se) accède à un maximum d’informations en ligne ainsi qu’à une visite virtuelle grâce au reportage photo complet présentant le véhicule dans ces moindres détails. L’acheteur peut également contacter l’agence qui répondra à toutes ses questions concernant le véhicule (historique, entretien, …) et afin de programmer une visite réelle si elle ou il le souhaite.

 

5) Les documents que le vendeur doit avoir en sa possession

 

Parce qu’une voiture n’est pas un bien comme les autres (un autre), il demeure des documents légaux et obligatoires que le vendeur doit fournir à l’acheteur(se) au moment de la transaction. Les documents que doit impérativement vous remettre le vendeur sont au nombre de trois : carte grise, certificat de vente et certificat de situation. Si le véhicule est âgé de plus de 4 ans, il faudra alors ajouter le rapport du contrôle technique. Par ailleurs, vous pouvez demander à avoir le carnet complété ou les factures d’entretien ainsi que le livret d’utilisation mais ces documents ne sont pas obligatoires. 

 

6) Prendre le temps de la réflexion

 

Achèteriez-vous une voiture comme vous achetez une baguette de pain ?
L’achat d’un véhicule nécessite un temps de réflexion. La précipitation n’est pas permise. 

L’accompagnement Ewigo vous permet de prendre une décision rapide dans les meilleures conditions. 
Nous vous proposons également une recherche personnalisée afin de répondre à vos attentes.  Nous avons une offre complète de véhicules. Vous trouverez forcément la voiture de vos rêves 🙂 

 

 

7) Penser assurances et garanties !

 

Il s’agit là du vrai problème que pose la vente d’une voiture d’occasion entre particuliers. 
Au moindre problème sur la voiture achetée, le vendeur particulier se dédouanera de toutes responsabilités. Votre seul recours sera de déposer plainte et de faire intervenir un expert. Beaucoup d’argent, de temps et de stress sans forcément obtenir gain de cause. Cela en vaut-il vraiment la peine ? 

La solution ? Ewigo : afin de bénéficier d’un service garanties mécaniques. 
Ewigo s’est rapproché d’Opteven pour ses services hautement qualitatifs. Tous les véhicules vendus par Ewigo (1) bénéficient ainsi d’une garantie minimum de 6 mois kilométrage illimité et sans plafond d’intervention (2). Des extensions de garanties jusqu’à 36 mois kilométrage illimité sont également possible.
Ces garanties sont valables dans tous les pays listés sur la carte verte d’assurance automobile.

 

Par ailleurs, avant même de signer l’achat de votre nouvelle voiture d’occasion, il est conseillé d’en informer votre assurance. Vous disposerez d’un mois après l’achat pour leur fournir la carte grise, le certificat de cession mais aussi le changement de nom de propriétaire à la préfecture.

 

8) Paiement sécurisé 

 

Que cela soit pour un véhicule ou un meuble de cuisine, acheter en ligne ou acheter entre particuliers entraîne souvent des problématiques liées au paiement.

Une étude récente réalisée par Obvy, spécialiste des paiements sécurisés, relève que près de 86 % des français ont peur d’être un jour victime d’une arnaque et que 15 % des sondés ont indiqué avoir déjà été victimes d’une arnaque (tandis que 22 % connaissent quelqu’un qui a été la cible d’une escroquerie).
Les arnaques et escroqueries peuvent être diverses et variées : compteur trafiqué, vice caché, véhicule volé. Dans 28 % des cas elles concernent le paiement car, toujours selon l’étude Obvy, « les véhicules achetés n’existent pas, et leurs soi-disant ventes ne servent qu’à dépouiller les victimes, en les faisant payer pour un bien inexistant ».

 

Le réseau d’agences Ewigo, avec son partenaire Cashsentinel, sécurise totalement la transaction et le paiement du véhicule en France. En plus de la sécurité du paiement, vous bénéficiez d’une protection juridique par l’assistance Allianz. Une vraie sérénité en passant par Ewigo ! 

 

9) L’acte d’achat de votre voiture d’occasion

 

S’il doit exister un document essentiel dans la vente d’un véhicule d’occasion, c’est bien l’acte d’achat ou autrement dit le certificat de cession de la voiture.
Ce document sert de preuve pour la vente ou l’achat d’occasion. Sans ce certificat, l’acheteur sera dans l’impossibilité d’établir une nouvelle immatriculation pour la voiture qu’il vient d’acquérir. Pour être valide, le certificat de cession doit être dûment rempli par le vendeur et signé par l’acquéreur en 2 exemplaires. Ces deux exemplaires originaux seront destinés au vendeur et à l’acheteur.
Le certificat de cession renferme toutes les informations administratives et techniques du véhicule qui est proposé à la vente. Le numéro de série, le numéro d’immatriculation, l’année de la mise en circulation, le kilométrage, le type de véhicule, son utilisation, sa marque et sa puissance doivent être consignés dans ledit document. Le nom, le prénom, l’adresse et la raison sociale de l’acquéreur doivent également figurer sur le contrat de cession.
Cet acte est un formidable moyen de s’assurer de la bonne foi des vendeurs. Généralement, si ce dernier n’est pas en mesure de vous faire part de toutes ces informations et de vous fournir les pièces exigées par l’administration, il y a anguille sous roche. 
Dans tous les cas, il s’agit d’un travail consciencieux que certaines personnes sont ravies de déléguer. En passant par un professionnel, cette charge est celle de l’intermédiaire. Les démarches d’acquisition seront ainsi facilitées car c’est lui qui se charge de toutes les formalités administratives liées à l’achat du véhicule.

 

Ewigo est cet intermédiaire qui se chargera de toutes ces formalités dans le respect de la règlementation. Et qui dit respect des règles dit tranquillité. Ce sont d’ailleurs les agences qui se chargeront de remplir le formulaire de déclaration de cession avec la plus grande attention concernant les informations à fournir.
Il n’est désormais plus possible d’effectuer la démarche en se rendant à la préfecture (ou sous-préfecture) ou par courrier : la démarche s’effectue à présent en ligne.
Des pointd numériques (avec ordinateurs, imprimantes et scanners) sont mis à disposition dans chaque préfecture et dans la plupart des sous-préfectures. Vous pouvez y accomplir la démarche, en étant aidé par des médiateurs si vous rencontrez des difficultés avec l’utilisation d’internet.
Vous devez utiliser le téléservice suivant, accessible sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1707

 

Par ailleurs, il faut noter que ce service en ligne est rarement disponible. Il fait face à de nombreux blocages et indisponibilités du site.
Par conséquent, choisir Ewigo, s’est également choisir une certaine forme de tranquillité. Nos agences s’occupent de faire cette démarche chronophage à votre place.

 

 

10) Les vices cachés, tout ce qu’il faut savoir !

Tout s’était pourtant bien déroulé. Vous aviez trouvé la voiture qui vous correspondait, la transaction s’était bien déroulée et puis voilà, l’impensable arriva…peu de temps après l’achat de votre véhicule d’occasion, des problèmes surviennent qui ne sont pas dus à l’usure normale. Tout semble pencher “en faveur” d’un vice caché.
 
Pour rappel, un vice caché est un défaut qui doit rendre le véhicule inapte à l’usage auquel il était prédestiné ou entraver de façon significative son utilisation. Ce défaut doit être tel que l’acheteur ne l’aurait pas acheté dans cet état, ou n’en aurait pas déboursé la même somme, s’il en avait eu connaissance en amont.
 
Dans le cas où vous seriez victime d’un vice caché, vous devez contacter rapidement le vendeur et dans le meilleur des cas il fera appel à un expert afin de déterminer si le problème était présent avant la vente ou non. En cas de refus, le seul recours qu’il vous reste est de saisir la justice : perte d’argent, perte de temps, ce genre de situations tournent très vite au cauchemar. 
 
Chez Ewigo, on a le sens du service. C’est pourquoi nous avons décidé, outre la qualité de la sécurité des paiements qu’il accorde, de construire un partenariat durable avec Cashsentinel qui octroie par le biais de cette transaction, une protection juridique par l’assistance juridique Allianz.
 

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de votre véhicule d’occasion, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ?

 Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules

 

 

 

 

Le marché des véhicules d’occasion :
Ewigo répond à une problématique vieille de 90 ans !

 

Jeudi 6 juin 2019

 

 

Dès 1927 se posait déjà la question de la difficulté de vendre et d’acheter des véhicules d’occasion dans les pages de l’illustre magazine L’ARGUS dans son N°1 du 13 septembre 1927 !

Il aura fallu attendre plus de 90 ans pour que le réseau Ewigo, déployé sur tout le territoire français avec près de 80 agences, apporte une réponse à cette problématique et faire en sorte que le marché des véhicules d’occasion ne soit plus perçu comme anxiogène par les particuliers. 

En effet, nos agences automobiles sont des cadres de sérénité afin de réaliser une transaction entre particuliers dans les meilleures conditions pour eux.

Gage de sécurité et de fiabilité tant pour l’acheteur que pour le vendeur, nos agences pratiquent la transparence avec un historique limpide des véhicules depuis l’origine, une garantie mécanique dont bénéficient systématiquement tous les véhicules ainsi qu’une sélection rigoureuse de ces derniers par cet intermédiaire physique.

Les vendeurs et les acheteurs de véhicules d’occasion peuvent compter sur un service leur permettant dans un premier temps d’accéder à un maximum d’informations en ligne avant de concrétiser leur projet de vente ou d’achat. 

 

Avec plus de 6.000 ventes réalisées par an, Ewigo est l’intermédiaire de confiance incontournable qui commercialise pour le compte de particuliers leurs véhicules d’occasion.

 

 

Une vente entre particuliers tourne mal, l’acheteur décide de se faire justice lui-même.

 

Mercredi 29 mai 2019

 

Un guet-apens alors qu’il tentait de vendre sa moto : le vendeur souhaitait se venger de l’acheteur qui lui devait de l’argent.

 

 

Une banale mais violente affaire de vengeance lors d’une vente entre particuliers qui tourne mal.  

 

En avril dernier, un homme souhaitant vendre sa moto par ses propres moyens via un site de petite annonce a vécu un véritable cauchemar : celui de tomber dans le guet-apens de trois frères malintentionnés.
Roué de violents coups et braqué avec un fusil, une simple rencontre qui avait pour but la vente de son 2 roues s’est rapidement transformée en piège pour ce pauvre habitant de Dinan.

 

L’objectif des personnes prévenues dans cette affaire ? Se venger au sujet d’une histoire d’argent dû. L’un des prévenus connaissait la victime. Quelques semaines plus tôt, une vente de moto s’était mal passée.« Il me devait 800 € », a expliqué le prévenu. Même s’il a déposé plainte, il a décidé de se faire justice lui-même. 

 

 

Trouver un cadre serein afin de réaliser une transaction entre particuliers dans les meilleures conditions : l‘agence automobile. 

 

Ewigo est un intermédiaire de confiance qui commercialise pour le compte de particuliers leurs véhicules d’occasion. Avec près de 80 agences en France et plus de 6.000 ventes par an, ce réseau d’agences automobiles est un gage de fiabilité et de sérénité pour l’acheteur.

Dans un premier temps, les vendeurs et les acheteurs de véhicules d’occasion peuvent compter sur un service leur permettant d’accéder à un maximum d’informations en ligne avant de concrétiser leur projet de vente ou d’achat (offre des véhicules disponibles en agence en ligne, visites virtuelles des véhicules avant le déplacement en agence…).

Dans un second temps en agence, Ewigo est un intermédiaire de confiance qui accompagne les acheteurs et les vendeurs durant tout le processus de la vente. Un conseiller s’occupera de la vente dans son intégralité jusqu’au changement de propriétaire. Ainsi, plus de mauvaises surprises pour les deux parties : la transaction se fait dans un cadre serein et impartial.

En tant que professionnels, ce réseau d’agences bénéficie également de prestations telles que la garantie mécanique et le paiement sécurisé via CashSentinel.

Pour résumer, Ewigo c’est l’achat serein de particulier à particulier car :

 

  • un intermédiaire de confiance qui n’est pas partie à la transaction : on ne peut pas être juge et partie.
  • une transaction dans un lieu neutre : une agence. Pas besoin d’aller dans un deuxième sous-sol d’un parking trop sombre ou à son domicile !
  • plusieurs partenariats pour plus de confiance et de transparence : des services et des prestations sur mesure pour acheter et vendre les yeux fermés !

 

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ?

 

Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules

 

 

Peut-on encore vendre et acheter d’occasion entre particuliers sans risque ?

 

Mardi 21 mai 2019

 

 

Un réseau franco-belge démantelé 

 

Récemment, la police Belge a démantelé un réseau de trafic de voitures d’occasion sur internet. L’ampleur est telle que les malfaiteurs sévissaient aussi bien en Belgique qu’en France.

Cette organisation criminelle repérait, généralement sur internet, les petites annonces de vente de voitures par des particuliers et s’employait ensuite à « tromper les vendeurs ». En effet, le réseau proposait d’acheter les voitures repérées et trompait ensuite la vigilance des vendeurs via « différentes ruses », en remettant un acompte en liquide lors du rendez-vous fixé, ou en produisant sur tablette ou smartphone une fausse preuve de virement.  

 

Une société pour écouler des voitures volées en France

 

Récemment sur le territoire français exclusivement, quatre prévenus ont été jugés et condamnés pour des faits d’escroquerie en bande organisée, par le tribunal correctionnel de Melun. Entre le 1er décembre 2014 et le 23 février 2016, à Melun et dans le reste de la Seine-et-Marne, les malfaiteurs ont vendu douze voitures volées, en utilisant le même stratagème. La voiture dérobée était déclarée en préfecture, avec des papiers officiels provenant de Belgique. La voiture se retrouvait ainsi dans le circuit classique et pouvait être vendue. Lors des débats, le président du tribunal aurait insisté sur le fait que les personnes misent en cause dans cette affaire n’étaient pas des amateurs.Le principal prévenu, avait monté une SARL pour écouler la marchandise, essentiellement des Citroën (DS 3 et C4) et des Renault (Clio). Outre sa condamnation, il a l’interdiction d’exercer un métier en lien avec la vente de véhicule. 

 

 

Les français, de plus en plus réticents à l’idée d’acheter d’occasion 

 

Le marché de l’occasion est un marché gigantesque : chaque année, plus de cinq millions de véhicules sont vendus en France.Autant d’opportunités de ventes et d’achats vont forcément de pair avec des opportunités pour les individus malveillants d’organiser des arnaques lors de ces transactions.Si le développement d’internet a pu accélérer la mise en place de plateforme permettant aux consommateurs d’acheter et de vendre très facilement, ce développement a également permis aux arnaqueurs de s’infiltrer plus facilement dans les processus d’achat.

 

Une étude récente réalisée par Obvy, spécialiste des paiements sécurisés, relève que près de 86 % des français ont peur d’être un jour victime d’une arnaque et que 15 % des sondés ont indiqué avoir déjà été victimes d’une arnaque (tandis que 22 % connaissent quelqu’un qui a été la cible d’une escroquerie).

 

Les arnaques et escroqueries peuvent être diverses et variées : compteur trafiqué, vice caché, véhicule volé. Dans 28 % des cas elles concernent le paiement car, toujours selon l’étude Obvy, « les véhicules achetés n’existent pas, et leurs soi-disant ventes ne servent qu’à dépouiller les victimes, en les faisant payer pour un bien inexistant ».

 

Les agences automobiles Ewigo : LA solution de confiance pour l’achat d’occasion

 

Aujourd’hui il existe un maillon supplémentaire dans le parcours d’achat d’occasion : les agences automobiles. Ewigo est le réseau numéro 1 d’agences avec près de 80 agences en France et plus de 6.000 ventes par an. Cet interlocuteur commercialise pour le compte de particuliers leur véhicule d’occasion.

 

Gage de fiabilité et de sérénité pour l’acheteur, les agences prônent la transparence avec un historique limpide des véhicules depuis l’origine, une garantie mécanique dont bénéficient systématiquement tout leurs véhicules ainsi qu’une sélection rigoureuse des véhicules proposés par cet intermédiaire physique.

Les vendeurs et les acheteurs de véhicules d’occasion peuvent compter sur un service leur permettant dans un premier temps d’accéder à un maximum d’informations en ligne avant de concrétiser leur projet de vente ou d’achat avec le concours d’un intermédiaire physique en agence. En ce sens, Ewigo est un intermédiaire phygital :
–        L’offre de nos véhicules disponibles en agence en ligne
–        Visites virtuelles des véhicules avant le déplacement en agence
–        Dématérialisation des dossiers de financements
–        Paiements sécurisés via CashSentinel

 

Ewigo, est également un intermédiaire de confiance avec près de 80 agences en France qui accompagnent les acheteurs et les vendeurs sur leurs transactions de véhicules d’occasion. En agence, un conseiller s’occupera de la vente de son intégralité jusqu’au changement de propriétaire :
–        Recherche personnalisée
–        Financement
–        Sécurisation du paiement
–        Livraison du véhicule
–        Assurance
–        Garantie mécanique
–        Reprise
–        Accompagnement à la prime à la conversion
–        Carte grise

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ? Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules

 

 

Ewigo vous éclaire sur les choix des motorisations qui s’offrent à vous ! 

 

Jeudi 16 mai 2019

 

Pendant longtemps, nous n’avions qu’à faire un choix qu’entre le diesel et l’essence.

 

 

Aujourd’hui, l’électrique, le GPL ou encore l’hydride sont de sérieuses alternatives quant au choix de votre motorisation.
Mais qu’est-ce qui les différencie réellement ?

 

Trop d’information tue l’information :

 

Ces derniers temps, le consommateur est inondé d’informations concernant les nouvelles réglementations à venir sur les véhicules, les taxes en tout genre ou encore certaines affirmations sur les motorisations qui ne sont pas toujours vérifiées !
Ewigo a décidé de faire le point pour vous sur les avantages et les inconvénients de chaque motorisation.
Choisir telle ou telle motorisation pourrait s’avérer déterminant pour les années à venir et pour vos besoins de manière générale.

 

Comparer aisément pour mieux se décider :

 

Voici un tableau récapitulant les principales idées reçues (à tort ou à raison). 

 

 

Combattre les idées reçues : toutes les motorisations souffrent d’informations parfois mauvaises voir dépassées les concernant.

 

L’industrie automobile et les avancées technologiques ont permis ces dernières années de venir nuancer certaines idées reçues sur les motorisations. En effet, les frontières entre diesel/essence semblent s’amenuiser, les moteurs hybrides ou encore GPL ne semblent quant à eux ne plus souffrir de certains écueils.

             Essence contre Diesel.

 

S’agissant des voitures à essence et diesel, il n’est plus nécessaire aujourd’hui de constamment les opposer. Une essence ne serait plus forcément plus chère à l’usage que le diesel. Le coût de l’entretien est sensiblement le même. Ainsi, une citadine roulant à l’essence coûte 428 € à entretenir par an, contre 432 € pour une diesel. Aussi, il est fini le temps où une voiture à diesel se revendait mieux sur le marché de l’occasion. L’occasion suit aussi la tendance du neuf et les citadines essence sont ainsi très recherchées. Enfin, l’essence n’est pas plus chère à la pompe que le diesel. En mars dernier, le litre de gazole est vendu à un prix supérieur au litre d’essence (SP95) dans onze départements français, soit trois de plus qu’en octobre dernier.

 

Le diesel quant à lui a très mauvaise publicité ces derniers temps. Or, les nouveaux diesels sont aussi propres, voire plus que certaines essences. Les dernières générations de moteurs diesel ne font pas moins bien que les moteurs essences en termes de NOx notamment (produits de la combustion des combustibles fossiles). Par ailleurs, les diesels font même mieux sur certains aspects particulièrement nocifs en ville telles que les particules ultrafines.

            L’électrique, ce n’est pas écolo-automatique !

 

On entend souvent que l’électrique est le moyen le plus écologique pour rouler. Si l’électrique n’émet aucun polluant (pas de CO2, NOx, ni de particules fines), il en va différemment sur l’ensemble du cycle de vie de la voiture (fabrication, recyclage). En France, il est possible également de modérer le caractère propre de l’électrique, l’électricité étant majoritairement produite par l’énergie nucléaire.  
Enfin, si par le passé il était compliqué de recharger son véhicule électrique, aujourd’hui 90 % des recharges se font à domicile ou au travail et il existe plus de 23 000 points de recharge en France accessibles au public. Les collectivités territoriales et le secteur privé continuent d’investir dans des réseaux de recharge.

La dangerosité des véhicules GPL contrôlée.

 

De réels progrès ont été réalisés en termes de sécurité depuis quelques années, et les accidents sont quasi inexistants. Depuis 2001, tous les véhicules GPL sont en effet munis d’une soupape de sécurité à laquelle s’ajoutent plusieurs autres dispositifs de sécurité qui contrôlent le circuit d’alimentation.

 

Le réseau d’agences automobiles Ewigo : un conseil imparable dans ce casse- tête chinois !

 

Info, intox, nouvelles réglementations et idées reçues : autant d’éléments qui rendent votre choix pour votre nouvelle voiture très compliquée.

 

Le réseau d’agences automobiles Ewigo est un acteur incontournable sur le marché de la vente et de l’achat de voitures d’occasions. Les agents de ce réseau vous accompagneront dans votre choix en tenant compte de vos attentes et de vos besoins.

 

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ?

 

Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules
Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/agences

 

 

L’industrie de l’automobile cède aux chants des sirènes du digital

 

Lundi 15 avril 2019

 

Dans un communiqué de presse datant du 28 février 2019, le constructeur automobile Tesla indiquait sa volonté de vendre ses véhicules de manière quasi exclusive en ligne. Un virage digital ?

 

La nouvelle ne fut pas plus surprenante qu’il n’y parait lorsqu’on sait que la start-up outre atlantique a vendu 78 % de son modèle phare, la berline Model 3, en ligne.

 

tesla ewigo

 

L’industrie automobile vers une approche multicanale face à la baisse de la fréquentation en concession

 

A l’instar de Tesla, le groupe allemand Audi et le groupe français PSA souhaiteraient également généraliser ce procédé d’ici à 2020.

 

Il ne s’agit pas d’opposer l’online et l’offline mais d’offrir une expérience de vente qui combine ces deux approches. En effet, toute expérience vécue en ligne par le consommateur est combinée avec une expérience physique en concession ou en agence. Il y a de facto une multiplication des points de contacts potentiels afin d’accompagner au mieux le client dans son expérience d’achat.

 

L’industrie automobile se devait de réinventer sa relation avec les consommateurs. Entre 2000 et 2017, la fréquentation des concessionnaires fut divisée par 4.

 

Face à cette désertion des showrooms et à l’augmentation du temps passé sur Internet aux fins de renseignement sur un potentiel véhicule, le digital s’est alors imposé au sein de ce secteur pourtant assez réfractaire à cette idée.

 

Acheter un véhicule, un achat complexe

 

Il est vrai que les professionnels du secteur ont toujours mis en avant l’importance de l’accompagnement afin d’apporter un conseil personnalisé, d’organiser des essais ou de conclure des ventes.

 

La voiture étant un des plus gros postes de dépense d’un foyer, le niveau de confiance doit être très élevé pour faire un tel achat sur Internet.

 

 

Aujourd’hui les consommateurs sont en demande d’une expérience digitale aboutie avant de solliciter le conseil et l’accompagnement d’un professionnel aguerri.

 

Ewigo, acteur majeur de la transaction de véhicules entre particuliers a su répondre à cette demande.

 

Ewigo, une offre «phygital» qui permet de bénéficier de l’expérience du digital et de l’accompagnement d’un intermédiaire avisé

 

Depuis 2014, le leader des agences automobiles a su mettre en place un vrai service « phygital » combinant une expérience en ligne et un réel accompagnement sur le terrain via le biais du réseau des agences, réparties sur le territoire français.

 

Les vendeurs et les acheteurs de véhicules d’occasion peuvent compter sur un service leur permettant dans un premier temps d’accéder à un maximum d’informations en ligne avant de concrétiser leur projet de vente ou d’achat avec le concours d’un intermédiaire physique en agence.

 

Ewigo, un intermédiaire digital :

 

  • L’offre de nos véhicules disponibles en agence en ligne
  • Visites virtuelles des véhicules avant le déplacement en agence
  • Dématérialisation des dossiers de financements
  • Paiements sécurisés via CashSentinel

 

Ewigo, un intermédiaire physique avec près de 80 agences en France qui accompagnent les acheteurs et les vendeurs sur leurs transactions de véhicules d’occasion. En agence, un conseiller s’occupera de la vente de son intégralité jusqu’au changement de propriétaire :

 

  • Recherche personnalisée
  • Financement
  • Sécurisation du paiement
  • Livraison du véhicule
  • Assurance
  • Garantie mécanique
  • Reprise
  • Accompagnement à la prime à la conversion
  • Carte grise

 

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ? Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules

 

 

 

La franchise, un model séduisant à l’épreuve des crises

 

Jeudi 28 mars 2019

 

Si avec les récents évènements, les commerces et certaines industries se disent très impactées économiquement, la franchise elle, ne connaît pas la crise !

 

Selon la fédération française de la franchise, en 2018, le poids économique de ce mode de fonctionnement représenterait 59,55 milliards d’euro de chiffre d’affaires et serait vecteur de plus de 670 000 emplois.

 

La franchise : de nombreux atouts de séductions pour des entrepreneurs en devenir

 

La franchise séduit. Et pour cause. Pour beaucoup de salariés en quête de nouvelles aventure professionnelles, il s’agit de devenir son propre patron avec une certaine sécurité. En effet c’est un environnement économique rassurant et les chiffres ne font que confirmer cette tendance. Selon une enquête récente le chiffre d’affaires des franchises en France serait en hausse de 8% par rapport à l’année dernière.  Et si on prend un peu plus de recul, on découvre qu’en dix ans, « le nombre de réseaux a progressé de plus de 60 % », a indiqué Michel Bourel, président de la Fédération française de la franchise.

 

L’attrait principal de ce modèle c’est l’aventure entrepreneuriale aux risques limités. Le franchisé n’affronte pas seul ses premiers pas de chef d’entreprise. La franchise présente le triple avantage de l’accompagnement et de l’autonomie tout en maîtrisant les risques. De plus, le franchisé sera un indépendant qui bénéficiera de la notoriété d’une marque en contrepartie de quelques contraintes financières (droit d’entrée dans le réseau, redevance mensuelle ou annuelle variable, participation mineure à la communication globale).

 

Tout en étant à la tête de sa propre entreprise, il sera appuyé d’un concept préexistant fort et éprouvé, d’un savoir-faire reconnu et d’un accompagnement via plusieurs sessions de formation.

 

 

Un modèle avec de nombreuses possibilités

 

La franchise rencontre beaucoup de succès dans de très nombreux secteurs d’activité car les candidats peuvent faire correspondre leur création d’entreprise avec leur expertise ou même leur passion.

 

Néanmoins, le prérequis à ce nouveau départ est d’être bien renseigné !

 

Le salon de la franchise qui se tient tous les ans est une formidable opportunité afin de rencontrer un bon nombre de franchiseurs et d’échanger sur leurs projets avec eux. Pour sa 38ème édition, Franchise Expo attend plus de 36 000 visiteurs, tout comme l’an dernier.

 

Le salon de la franchise & Ewigo : un moment incontournable pour se renseigner sur la franchise

 

C’est un rendez-vous annuel incontournable pour notre réseau. Le salon Franchise Expo Paris se tiendra à la Porte de Versailles du 17 au 20 Mars 2019 et Ewigo sera présent au stand G 35. Cet évènement est incontestablement le lieu afin de rencontrer de futurs candidats pour rejoindre notre aventure au sein de notre franchise.

 

 

Pour de potentiels candidats il s’agit d’une formidable occasion d’échanger avec notre équipe opérationnelle et nos franchisés. Cette première rencontre, bien qu’informelle, est très souvent pour nous le début de processus de recrutements concrets.

 

Vous souhaitez obtenir une invitation ? Formulez votre demande sur franchise@ewigo.com.

 

Nous sommes persuadés que le cru 2019 de cet évènement sera synonyme de belles rencontres !

 

 

La Prime à la conversion et véhicules d’occasion, c’est possible.

 

Mercredi 27 mars 2019

 

Avec plus de 5.000 ventes de Véhicules d’Occasion (V0) annuelles, l’observatoire EWIGO observe la tendance suivante : La Prime à la conversion et véhicules d’occasion, c’est possible.

 

 

La prime à la conversion, ça vaut aussi pour les véhicules d’occasion !

 

C’est un fait, la prime à la conversion rime avec beaucoup d’idées reçues. Si le sujet est très populaire depuis quelques mois, tout ce qui entoure la délivrance de cette prime reste assez flou pour le consommateur.

 

Pour beaucoup, cette aide financière destinée à rajeunir le parc automobile français n’est accessible que pour les projets d’achats de véhicules neufs.

 

C’est FAUX. Nul besoin de pousser la porte d’une concession automobile, il est désormais possible pour les ménages optant pour un véhicule d’occasion de bénéficier de cette prime d’un montant de 1.000 € à 2.000 € pour les foyers non imposables. Depuis peu, une « super prime » à la conversion de 4 000 € (5 000 € si vous optez pour une voiture électrique) a même été mise en place. y en a pour tous les goûts : de la petite citadine électrique au SUV familial en passant par la berline compacte, la prime à la conversion permet de faire baisser le prix des voitures de manière non négligeable

 

Alors comment cela fonctionne ?

 

Des conditions bien précises pour une conversion dans les véhicules d’occasion.

 

Afin de pouvoir compter sur ce coup de pouce financier et changer d’auto, les ménages doivent rentrer dans les conditions suivantes :

 

Pour le véhicule à détruire avoir une date d’immatriculation (1ère mise en circulation) :

 

  • Avant 1997 pour un véhicule essence,
  • Avant 2001 pour un véhicule diesel pour les ménages imposables,
  • Avant 2006 pour un véhicule diesel pour les foyers non imposables.

 

Pour le véhicule à acheter :

 

  • Foyers imposables : voitures essence immatriculées après le 1er janvier 2011. Diesel exclu
  • Foyers non imposables : voitures essence immatriculées après le 1er janvier 2006, des voitures diesel immatriculées après le 1er janvier 2011.
  • Les voitures électriques et hybrides rechargeables ouvrent le droit à la prime pour tous les foyers.
  • Le véhicule doit produire moins de 122 g Co2/km contre moins de 130 g en 2018

 

Concernant la « surprime » doublant la prime à la conversion :

 

Faire partie des 20% des ménages les plus modestes (revenu fiscal de référence ≤ 6300 € par part) et les actifs non imposables qui parcourent 60km par jour ou 12000km par an pour aller travailler.

 

  • 4000 € pour acheter un véhicule thermique d’occasion diesel ou essence peu polluant (vignette Crit’air 1 ou 2)
  • 5000 € pour un véhicule électrique ou hybride rechargeable d’occasion.

 

 

Vers un perfectionnement du dispositif afin d’éviter les retards de paiement

 

Le Gouvernement ne veut plus de retards de paiement pour la prime à la conversion. De nombreux incidents avaient été signalés face à l’engouement du dispositif l’année passée.

 

Ainsi, la mise en place d’un « système de pré sécurisation des dossiers » afin d’éviter des retards de paiement, sera mis en place très prochainement. Il faut rappeler que le Gouvernement a augmenté le budget de la prime à la conversion en 2019, avec un budget de 600 millions d’euros, contre 500 millions l’an dernier

 

Faire appel à une agence automobile pour son projet d’achat de véhicule dans le cas de la prime à la conversion

 

Aujourd’hui il existe un maillon supplémentaire dans le parcours d’achat d’occasion : les agences automobiles. Ewigo est le réseau numéro 1 d’agences de ce type avec près de 80 agences en France. Cet interlocuteur permet, la commercialisation pour le compte des particuliers de leurs véhicules d’occasion. Gage de fiabilité et de sérénité pour l’acheteur, les agences prônent la transparence :

 

  • Un historique limpide des véhicules depuis l’origine
  • Une garantie mécanique dont bénéficient systématiquement tous les véhicules
  • Une sélection rigoureuse des véhicules proposés

 

Cet intermédiaire peut également vous accompagner dans le cadre de la demande de la prime à la conversion.

 

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ? Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules

 

On ne devient pas N°1 par hasard

 

 

Vers une solution pour acheter et vendre sans risques un véhicule d’occasion ?

 

Jeudi 4 mars 2019

 

Avec plus de 5.000 ventes de Véhicules d’Occasion (V0) annuelles, l’observatoire EWIGO observe la tendance suivante : qu’elles solutions s’offrent aujourd’hui aux consommateurs afin d’acheter et vendre d’occasion sans risques ?

 

 

L’achat de véhicule d’occasion, une pratique répandue mais pas sans risques pour le particulier

 

Près de 5,7 millions de voitures d’occasion sont vendues chaque année. Cet engouement pour les achats de seconde main s’accompagne très souvent d’expériences très désagréables voir de vrais cauchemars pour le consommateur. Selon les chiffres de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA), 600.000 acheteurs par an seraient, par exemple, victimes de fraude au compteur. Il s’agit d’une arnaque des plus courantes consistant à trafiquer le kilométrage d’une occasion afin d’améliorer sa cote. Par ailleurs, on dénombrerait également de nombreux véhicules remis en circulation pourtant lourdement endommagés dont les réparations n’ont pas été garanties par un expert automobile. Cette pratique est très grave lorsqu’on sait que la législation exige le visa d’un tel expert dans ces conditions.

 

 

HistoVec : quand le gouvernement tente de mettre en place un outil pour accompagner l’automobiliste dans son parcours d’achat

 

Pour parer à ce phénomène, le gouvernement a décidé de mettre en place un outil en ligne pour accompagner les automobilistes dans leurs achats. Véritable service public en ligne HistoVec est un portail qui croise les informations communiquées par le propriétaire d’un véhicule et les données officielles du système d’immatriculation des véhicules (SIV). L’opération permet d’établir une fiche d’identité détaillée du véhicule, qui indique la date de première immatriculation, le nombre de propriétaires précédents, les antécédents de sinistres ou encore l’existence d’une éventuelle déclaration de vol.

 

Un outil qui a ses limites

 

Pourtant aujourd’hui, il n’est disponible qu’en version Beta et n’intègre pas encore toutes les fonctionnalités attendues. En effet, les informations obtenues sont assez limitées et il est difficile de parler de véritables historiques concernant les véhicules consultés. Seules les informations connues du Ministère de l’Intérieur sont fournies. Il aurait été intéressant d’intégrer aux données fournies, les rapports de contrôles techniques à titre d’exemple. Ces rapports sont désormais conservés numériquement et seraient donc « accessibles ».

 

Les agences automobiles : une solution rapide et de confiance pour l’achat d’occasion

 

Aujourd’hui il existe un maillon supplémentaire dans le parcours d’achat d’occasion : les agences automobiles. Ewigo est le réseau numéro 1 d’agences de ce type avec près de 80 agences en France. Cet interlocuteur permet, à l’instar du fonctionnement des agences immobilières, la commercialisation pour le compte des particuliers et  de leurs véhicules d’occasion. Gage de fiabilité et de sérénité pour l’acheteur, les agences prônent la transparence :

 

  • un historique limpide des véhicules depuis l’origine
  • une garantie mécanique dont bénéficient systématiquement tous les véhicules
  • une sélection rigoureuse des véhicules proposés

 

Si vous souhaitez sauter le pas de l’achat et de la vente de véhicules d’occasions, nos agences sont un atout de taille pour la réalisation de ce projet. Vous souhaitez trouver une agence près de chez vous ? Ou simplement consulter nos véhicules ? Rendez-vous sur http://www.ewigo.com/vehicules